Philippe Decouflé
Philippe Decouflé

Directeur artistique

Philippe Decouflé

Danseur, chorégraphe. Né à Paris, le 22 octobre 1961

Après s’être formé au cirque, au mime et à la danse contemporaine, Philippe Decouflé fonde en 1983 la compagnie DCA. Avec des influences aussi variées que le Ballet triadique, Tex Avery, Alwin Nikolaïs ou Groucho Marx, il trouve une signature hybride, entre mouvement, machinerie de théâtre et magie du cinéma. Il créé des spectacles comme Codex, Triton ou Shazam! mais orchestre aussi des événements populaires comme les cérémonies des Jeux Olympiques d’Albertville (1992), du 50e Festival de Cannes (1997) ou La Mêlée des mondes pour la Coupe du monde de rugby (2007). En 2006, il présente à La Villette L’Autre défilé, déployant les extravagants costumes de l’Opéra de Paris et de la Comédie-Française. Après Désirs, relecture de la revue du Crazy Horse présentée en 2009 et toujours à l’affiche, Philippe Decouflé crée en 2010 Octopus. En 2011, il répond à l’invitation du Cirque du Soleil en créant Iris, spectacle permanent sur le thème du cinéma, au Kodak Theater de Los Angeles. Pour Panorama, créé en 2012, il revisite l’ensemble de son travail avec la Compagnie DCA de Vague Café (1983) à Sombrero (2006). La même année est créé le projet Opticon, exposition d’installations ludiques et interactives autour de l’optique. En 2014, il crée Contact, une comédie musicale et visuelle pour seize danseurs, acteurs, chanteurs et musiciens. En 2015, Philippe Decouflé crée Wiebo un concert performance en hommage à David Bowie, commande de la Philharmonie de Paris parallèlement à l’exposition événement Bowie is...
En 2016, il répond à une nouvelle commande du Cirque du Soleil. Il crée une comédie musicale pour Broadway pour 38 interprètes, intitulé Paramour au Lyric Theater, devenant ainsi le premier metteur en scène français à présenter un spectacle sur la 42e rue. Après un bref retour en France pour Courtepointe, série de performances présentée au Théâtre National de Bretagne, il part ensuite au Japon pour une nouvelle comédie musicale Watashi wa Shingo, adaptation du manga éponyme. 
2017 voit la création de Nouvelles Pièces Courtes.

«Enfant je rêvais de devenir dessinateur de BD. Le dessin est souvent au départ de mon processus de création. Je jette des idées, croque des images qui me passent par la tête. Ma culture, c’est la BD, la comédie musicale, la danse dans les boîtes de nuit, et... Oskar Schlemmer, chorégraphe du Bauhaus. La découverte des photos des personnages de son Ballet triadique a été une révélation. J’avais envie, depuis longtemps, de travailler avec des formes géométriques simples : un cube, un triangle, cela me plaisait d’observer comment ces lignes, ces volumes, se comportaient entre eux. Alwin Nikolaïs m’a enseigné l’importance de la lumière et du costume, l’assurance qu’on pouvait tout mélanger. Techniquement c’est Merce Cunningham qui m’a le plus formé à la danse. A New-York, j’ai suivi les stages de vidéo que lui-même donnait : passionnant. J’y ai appris à maîtriser les problèmes de distance et de géométrie, les règles élémentaires de l’optique et du mouvement. Tex Avery m’a beaucoup inspiré dans la recherche de gestes a priori impossibles à réaliser... Il me reste toujours quelque chose de ce désir, une bizarrerie dans le mouvement, quelque chose d’extrême ou de délirant... Je recherche une danse du déséquilibre, toujours à la limite de la chute. Avec des modèles comme les Marx Brothers par exemple, et en particulier Groucho Marx, j’ai cultivé la prise de risque malicieuse, la répétition comique de l’erreur...»

Chorégraphe, directeur artistique
• Pour la Compagnie DCA
Nouvelles Pièces Courtes -2017
Courtepointe - 2016
Wiebo - 2015
Contact - 2014
Marcel Duchamp, mis à nu par sa célibataire même - 2014
Beaux-arts - 2013
Entrée Interdite - 2013
Opticon - 2012
Panorama - 2012
Swimming poules et flying coqs - 2011
Octopus - 2010
Sombreros - 2008
Cœurs croisés - 2007
Sombrero - 2006
IIris (2iris) - 2004
Solo - 2003
Iris - 2003
Cyrk 13 - 2002
Triton 2ter -  1999
Triton 2 et les Petites Tritures - 1998
Shazam! -1998
Marguerite - 1997
Decodex - 1995
Denise - 1995
Petites Pièces Montées - 1993
Triton - 1990
Technicolor - 1988
Codex - 1986
Les Danses folkloriques martiennes - 1985
Tranche de cake - 1984
Vague café - 1983

• Pour d’autres événements
Watashi wa Shingo (Mon nom est Shingo), comédie musicale d'après le manga de Kazuo Umezu - Yokohama, 2016
Paramour, comédie musicale pour le Cirque du Soleil - New-York, Lyric Theater, 2016
Iris pour le Cirque du Soleil - Los Angeles, 2011
Désirs, pour le Crazy Horse - Paris, 2009
La Mêlée des mondes - Saint-Denis, 2007
L’Autre Défilé avec le Parc de la Villette - Paris, 2006
Tricodex pour le Ballet de l’Opéra National de Lyon - 2004/2005
La Cérémonie du 50e Festival International du Film de Cannes - 1997
L’Art en Parade avec l’Atelier des Enfants du Centre Georges Pompidou - Paris, 1997
Dora, le chat qui a vécu un million de fois, spectacle musical - Tokyo, 1996
Cérémonies d’ouverture et de clôture des XVIèmes Jeux Olympiques d’hiver - Albertville, 1992
Tutti pour le «Groupe de Recherche de l’Opéra de Paris» - 1987

Réalisateur
• Courts-métrages
Les beaux jaloux - Compagnie Oïbo, Canal + - 2010
2 Iris - Arte, avec Arte/Roussillon - 2005
Abracadabra - Arte, avec Arte/Roussillon - 1997
Le p’tit bal (film 35 mm, 4 mn) - 1994
Codex le film (film 16 mm, 26 mn) - 1987
Caramba! (film 35 mm, 8 mn) - 1986
Jump (vidéo 1 pouce, 12 mn) - 1984
La voix des légumes (vidéo 3/4, 6 mn) - 1983

• Clips
Theodore, Paul & Gabriel - 2015
Fine Young Cannibals - 1988
New Order - 1987

• DVD / VHS
Kaleïdoskop - 2004
Shazam! - 1998
Abracadabra - 1998
Decodex - 1996

• Publicités
France Télécom, Loft-Seibu group, Polaroïd, Dior, Gervais, France 2

• Chorégraphe
Jeannette - long metrage réalisé par Bruno Dumont - 2016
Visage - long-métrage réalisé par Tsai Ming-Liang - 2009
La Danse des Sabots - pour Bleu, Blanc, Goude de Jean-Paul Goude,
Cérémonie du bicentenaire de la Révolution française de 1789 - Paris, 1989.
Le dernier Chaperon Rouge - court-métrage réalisé par Jan Kounen - 1995

Danseur
Pour les chorégraphes :
Régine CHOPINOT (Grand Ecart, Swim One, Délices...) - 1982/1984
Karole ARMITAGE (Parafango) - 1982/1983
Alwin NIKOLAÏS (CNDC Angers) - 1981

Prix
Premier prix du Concours Chorégraphique de Bagnolet et prix du Ministère de la Culture en 1983
Prix du Ministère de la Culture pour Caramba! en 1987
Prix International de vidéo danse du Festival IMZ de Vienne pour Codex en 1988
MTV Award et disque d’or pour le clip de New Order à Londres en 1988
Lion d’argent à Cannes pour la publicité Polaroïd en 1989
Prix Danse de la SACD en 1992
Citoyen d’honneur de Carthagène (Colombie) en 1992
Meilleures musiques de spectacle aux 7 d’Or pour Les Cérémonies des XVIèmes Jeux Olympiques d’Hiver d’Albertville et de la Savoie en 1993
Meilleure retransmission télévisuelle de spectacle aux 8èmes Victoires de la Musique pour Les Cérémonies des XVIèmes Jeux Olympiques d’Hiver d’Albertville et de la Savoie en 1993
Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 1994
Meilleur film chorégraphique pour «Le p’tit bal» au Festival IMZ Opéra de Lyon en 1994
Mention spéciale pour «Le p’tit bal» au Festival du Film Court de Villeurbanne en 1994
Prix du public pour «Le p’tit bal» aux Rencontres Internationales du Film de Genève en 1995
Grand Prix National du Ministère de la Culture pour la Chorégraphie en 1995
Commandeur des Arts et des Lettres en 2015